Caesalpinia gillesii

Posté par:

Étonnant arbuste se couvrant de fleurs aériennes, le Caesalpinia gillesii fait entrer une note d’exotisme au jardin. La culture de cette plante frileuse est à réserver aux régions les plus clémentes et la Bretagne en fais partie. Nous en possédons 3 variétés.

Caesalpinia autrement nommé « oiseau de paradis jaune », « petit flamboyant » ou encore « césalipine de Gilles » est un petit arbuste vivace faisant partie de la famille des Légumineuses. Il est originaire d’Argentine et d’Uruguay, on trouve aussi quelques sujets à Madagascar.

OLYMPUS DIGITAL CAMERASon feuillage ressemblant à celui du mimosa est porté par de longues branches grêles qui forment un bel arbuste pouvant atteindre plus de 3 mètres de hauteur pour 2,5 mètres d’étalement.

L’intérêt de la plante réside dans sa floraison estivale en grappes dressées de 30 cm de long pouvant porter près d’une quarantaine de fleurs jaunes aux étamines échevelées rouges brillantes. La fleur en elle-même ne dépasse pas les 3 cm de diamètre ce qui n’empêche pas l’ensemble d’être spectaculaire.

Caesalpinia gillesii sera parfait en fond de massif, en sujet isolé près d’une pelouse ou aux abords de la piscine. Planté près de bambous, d’hibiscus ou de jasmin, il aidera à créer un décor exotique à souhait.

L’oiseau de paradis jaune fera merveille cultivé en grand bac sur une terrasse ou un balcon bien exposé, il pourra ainsi être hiverné à l’abri.

Conseils de culture

Caesalpinia gillesii pousse à l’état naturel dans les zones subtropicales et tropicales, il a donc besoin de chaleur et d’humidité. On ne pourra l’installer au jardin que dans les régions où les hivers sont extrêmement doux et où le gel ne sévit pas souvent. Partout ailleurs cultivez-le en grand bac.

Plantez le Caesalpinia gillesii au printemps lorsque tout risque de gel est écarté, dans un emplacement ensoleillé en terre fraîche et fertile à laquelle vous aurez rajouté un peu de compost.

Caesalpinia pulcherrimaL’arrosage devra être très régulier surtout en période estivale ; deux fois par semaine est un minimum pour le voir croître pleinement surtout dans les régions très chaudes. Ajoutez un peu de sang séché au pied de la plante en juillet afin de prolonger et d’amplifier la floraison de cet arbuste spectaculaire.

En pot, plantez le Caesalpinia gillesii au printemps dans un mélange riche constitué de terreau, de terre de jardin et de compost. N’oubliez pas de ménager une belle couche de billes d’argile au fond du pot pour assurer un drainage optimal. Placez le pot à la pleine lumière et arrosez une à deux fois par semaine en période de croissance, en prenant soin de ne jamais laisser d’eau dans la soucoupe. Ajoutez un engrais pour plantes fleuries une fois par mois en été.

Durant la saison froide, rentrez la plante dans un local lumineux hors gel et espacez les arrosages pour que le mélange sèche sur 4 cm entre deux d’entre-eux.

Taillez le Caesalpinia gillesii après la floraison de manière légère pour lui conserver une belle forme ; coupez les fleurs fanées, les branches qui se croisent en son centre et les tiges mortes ou abîmées.

Multiplication

Bouturez le Caesalpinia gillesii au printemps ou en été sur tige herbacée ou semi-aoûtée au choix. Le semis est possible au printemps après trempage des graines 24 h dans de l’eau à 35°.C.

0