Comment multiplier les bégonias

Il est assez simple et facile de semer des graine de bégonia surtout le bégonia semperflorens qui se multiplie très facilement par semis. Ses graines figurent parmi les plus petites qui existent au monde. Semez-les avec beaucoup d’attention.

Avec internet il est assez facile de se procurer des graines d’un grand nombre d’espéce via des collectionneurs ou via internet. La qualité des graines varie d’un vendeur à l’autres et cette qualité joura un role important danbs la réussite de vos semis, certaine sont plus fragiles que d’autres.

Conseil : Pour éviter le déplacement des graines lors du premier arrosage, humidifiez le terreau avant le semis avec un vaporisateur. Puis, conservez toujours une atmosphère chaude et humide.

Bon à savoir : Pour éviter l’apparition de maladies, aérez de temps en temps la miniserre pour éliminer la condensation intérieure. Si vous avez installé une plaque de verre, essuyez-la tous les jours en la retournant.

Prenez une terrine, une caissette en bois ou un bac en polystyrène. Percez le fond pour assurer un bon écoulement de l’eau d’arrosage. Installez 1 ou 2 cm de gravillons ou sable comme couche drainante. Ensuite, recouvrez de terreau finement tamisé de bonne qualitée. Attention un terreau 1er prix ne donnera aucun résultat.

Tassez légèrement le dessus du terreau, en laissant une hauteur de 1 ou 2 cm sous le rebord du contenant pour éviter que le support de culture ne s’échappe lors des arrosages.

Mélanger vos graine avec un tout petit peut de sucre en poudre ou du sable le plus fin possible, cette méthode permet de bien répartir les graines à la surface de du terreau. Répartissez votre mélange de graines et sucre sur toute la surface.  Important : ne recouvrez pas les graines de terreau car pour germer elles ont besoin de lumière.

Vaporisez un peu d’eau sur le terreau en veillant à ne pas déplacer les graines. Placez la terrine dans une mini-serre ou recouvrez-la d’une plaque de verre avant d’installer le tout à une température comprise entre 20 et 25 °C. La levée a lieu environ entre 8 et 30 jours suivant les espèces.

Multiplier par bouturage.

La meilleure période pour effectuer des bouture de bégonias est le printemps principalement les mois de mai/juin.

Pour les bégonias tubéreux : la méthode consiste à retirer les bégonias de terre et de les faire sécher avant de diviser les tubercules en deux. Les tubercules seront alors placés dans un lieu sec et dans le noir jusqu’au printemps pour être replantés.

Les bouture de tige pour les bégonias bambusiforme ou buissonnant : un grand nombres de bégonias peuvent se multiplier par bouturage. Prélever les boutures sur des tiges saines. Sectionner la tête sous le troisième nœud. Planter la bouture dans un mélange spécial bouture la encore la qualité du terreau est souvent déterminant dans la réussite des boutures. Garder un bonne hydrométrie et un terreau humide mais pas rampé pour éviter la pourriture.

Pour certaine espèce fragile n’hésitez pas a recouvrir votre bouture d’un pot en verre transparent ou une bouteille plastique coupé que vous retournez sur la bouture.

Certaines espèces faciles produisent des racines dans un simple verre d’eau. Rempoter les boutures racinées de cinq à huit semaines plus tard.

Bouturage des bégonias rhizomateux : il se multiplient le plus souvent par les feuilles ou également par tronçon de tige . Par feuille, enfoncer le pétiole dans le même mélange que pour les tiges. Une forte humidité facilite la reprise. Quelques minutes avant la plantation, immerger la feuille dans un produit fongicide. Ce traitement diminue les risques de pourriture. L’apparition d’une plantule à la base de la feuille demande beaucoup de temps. La meilleure époque pour le bouturage est la période qui va d’avril à juillet, lorsque les jours sont longs.